Mes champs d'application

- Les troubles musculo-squelettiques (TMS) aigus et chroniques touchant le dos, la tête ou les membres

  • Lombalgie, cervicalgie, douleur entre les omoplates ou au niveau des cotes
  • Douleurs projetées : sciatique, cruralgie, NCB, névralgie d'Arnold, névralgie inter-costale
  • Maux de tête (migraine, céphalée de tension, ...)
  • Douleurs des épaules (tendinite, contractures des muscles trapèze) ou du bassin (contractures dans les muscles fessiers, douleur articulaire de la hanche)
  • Douleurs du genou ou de la cheville (tendinopathies, entorse, douleur articulaire, ...)
  • Douleurs du coude (épicondylite) ou du poignet (tendinopathie, canal carpien, rhizarthrose) 
  • Suivi du sportif et recherche de la performance 
  • Douleurs et craquements de la mâchoire 

- Certains symptômes secondaires à un TMS du dos 

  • Sensations vertigineuses et déséquilibre sans atteinte neurologique ou de l'oreille interne.
  • Rhino-sinusites et otites chroniques (existence possible d'un TF crânio-facial asocié) ++ chez les enfants.
  • Sensations de perte de force musculaire dans les membres limitant notamment la performance sportive

- Les troubles fonctionnels digestifs

Ils peuvent être pris en charge de la même manière (gestion de l'inconfort et recherche des facteurs de risque de récidive)

  • Maux de ventre, nausées, sensation de lourdeur ou de mauvaise digestion
  • Contipation ou diarrhée
  • Reflux gastro-oesophagien, remontée acide, ...

- Les troubles fonctionnels de la femme enceinte et du nourrisson

  • Douleurs du dos ou des genoux vers le 3ème trimestre de grossesse, préparation à l'accouchement
  • "Torticolis" du nourrisson et conséquence posturale (plagiocéphalie positionnelle) apparaissant vers 1 mois
  • Syndrome de colique du nourrisson (pleurs, tortillements, ...) et inconfort digestif (reflux, transit irrégulier, ...)

 

Quels sont les outils thérapeutiques de l'ostéopathe biomécanicien ?

 

- Les manipulations 

Ce sont des actes thérapeutiques très efficaces pour diminuer vos douleurs musculo-squelettiques et détendre vos muscles

Les modalités de réalisation des techniques permettent d'allier innocuité du geste et efficacité thérapeutique.

Attention aux vidéos sur internet de "cracking" qui font peur et ne correspondent pas à la réalité ! Mon but en tant que praticien est que vous alliez mieux et non de vous blesser. 

Vos os ne craquent pas ! Ils ne se déplacent pas ! Ils ne se remettent pas en place !

Le bruit caractéristique est du à une dépression brusque au sein de l'articulation qui se décoapte légèrement. Il est donc généré à l'interface articulaire.  

Pour comprendre, imaginez que vous ouvrez un pot de confiture. Au moment où le bouchon se dévisse, vous entendez un bruit sourd qui correspond à cette variation de pression entre l'extérieur et l'intérieur du pot. 

 

Les mobilisations articulaires 

Elles ont principalement un effet décontractant.

Les mobilisations articulaires permettent de poursuivre les soins dans les cas où les manipulations sont contre-indiquées ou que le patient ne souhaite pas être manipulé.

 

                     technique assise appliquée à la charnière thoraco-lombaire   

 

- Les techniques appliquées directement sur le muscle 

Elles sont utiles pour diminuer les douleurs dans les muscles.

Elles ne comprennent pas les massages qui sont des actes réservés au kinésithérapeute

 

- Les techniques viscérales et suturales

Elles contribuent à gérer les TF de la sphère abdominale ou oro-faciale (ORL)

Elles consistent en des pressions et des mobilisations vibrées du tube digestif ou un travail sur la compliance suturale. 

 

                  

- L'expertise clinique des gestes et postures

Elle est indispensable à la prise en charge des troubles fonctionnels chroniques ou récurrents

Elle permet une orientation du patient dans l'offre de soins et une collaboration avec les professionnels de santé (médecin, kiné, podologue, psychologue, ...).